titre-en-lieu-et.place


De jour de nuit,
parler de tout
l'air de rien

comme une flamme dans un film de celluloïd — mais il n'avait jamais vu de film — derrière lui le chœur montait ; les mains le tenait il voulait voir devant mais c'était sombre le soir venait et derrière s'enflait
O Röschen rot!
Der Mensch liegt in größter Not!
Der Mensch liegt in größter Pein!
Je lieber möcht ich im Himmel sein.
Da kam ich auf einen breiten Weg:
Da kam ein Engelein und wollt’ mich abweisen.
Ach nein! Ich ließ mich nicht abweisen!
Ich bin von Gott und will wieder zu Gott!
Der liebe Gott wird mir ein Lichtchen geben,
Wird leuchten mir bis in das ewig selig Leben!


Lumière des origines ! Déjà c'était le bas de l'escalier, une vieille photo jaunie contre un champ, arrière-plan, un retour et le début, l'art du contrepoint


Ô lecteur, visiteur d'occasion ou décidé, toi qui m'honore de ta présence en ces lieux, quelque virtuels fussent-ils l'une comme les autres, ne rêves-tu pas d'un abonnement à mon entr'ouvroir (potentiel) de littérature ? Adoncque, empresse-toi d'activer le lien suivant ; il te conduira à la page désirée, où te suffira d'inscrire nom et adresse de messagerie pour recevoir, à chaque parution, une missive d'alerte.
-> Diantre, je cours m'abonner !

En lieu et place, Cyril Sauvenay